Vidéos

Souhaitez-vous vraiment arrêter de fumer ? C’est la première question que je pose à mes patient(e)s. Question qui semble souvent stupide vu que c’est bien pour ça qu’il me contacte. Mais elle ne l’est absolument pas. Souvent il s’avère que des personnes viennent uniquement parce que ceux qui leurs tiennent à cœur les poussent à le faire.
Ce qui n’est vraiment pas la meilleure des raisons pour arrêter une dépendance. Il est impératif que la personne sache pour quelle raison elle souhaite arrêter. La motivation doit être personnelle. Si le sujet est poussé à l’arrêt du tabac par son entourage alors, l’échec est probable. Dans ce cas, je préfère d’abord vous apporter moi-même de manière professionnelle cette volonté et conviction de vouloir arrêter. Deuxième point important pour moi est de travailler sur les raisons qui vous poussent à arrêter. Serait-ce pour votre santé afin de réduire les petites maladies et éviter certaines maladies mortelles comme le cancer. Avoir meilleure haleine et plus cette odeur répugnante pour les non-fumeurs sur vos vêtements. Histoire d’avoir de belles dents blanches et non jaunes. Retrouver le gout réel des aliments. Faire des économies ou plutôt investir votre argent dans quelque chose qui vous fait réellement du bien. Avoir une plus jolie peau. Ralentir l’effet du vieillissement en ayant l’air jeune plus longtemps. Ou toutes autres raisons personnelles…


 

Petit extrait de ma conférence et présentation avec Ganjo à Etain.
Nous avons discutez sur la gestion des émotions, la langue des oiseaux, la neuroscience, la physique quantique, les sciences spirituelles, l’EFT, la programmation neurolinguistique, l’hypnose et beaucoup plus.


 

Je souhaite te partager une nouvelle découverte en neuroscience afin de réduire considérablement le stress et l’anxiété.
Les études ont montré qu’en ce parlant à la deuxième personne on pouvait réduire son stress jusqu’à 60% ?
On c’est rendu compte que le « je » est identitaire, alors que le « tu » renvoie à une dimension de l’observation comportementale.
C’est un outil qui est simple et accessible à absolument tout le monde.


Est-ce que toi aussi t’as une personne que t’aimes tellement dans ton entourage que t’aimerais l’aider à avoir une vie meilleure ? Un ou une partenaire, membre de ta famille, amie ou même collègue qui manque de joie de vivre, de confiance en soi, d’amour propre, de rire, d’enthousiasme, de détermination, ou toute autre caractéristique qui pourrait lui faire le plus grand bien.

Je t’invite pour noël de cette année à laisser de coté les cadeaux matériaux qui ne feront que créer du plaisir à court terme mais ne changeront absolument rien à son bonheur et sa qualité de vie. Et de lui offrir à la place une séance de soins particuliers, adapté et transformateur avec moi pour des résultats définitifs en une seule séance.


Stress aigu, répété, chronique, burn out, anxiété, insomnies, dépressions, peurs, angoisses,… Grâce à l’avancée de la science, il est possible de s’en débarrasser définitivement en seulement une séance d’hypnose. C’est également possible grâce à cette même pratique d’avoir une vie remplie d’épanouissement et d’harmonie entre esprit, pensées et émotions. L’outil qui me permet de traiter la majorité des situations de vie jugées difficiles ou impossibles à surmonter est l’hypnose transcendantale créée par la mécanique du cœur à partir des techniques les plus efficaces de la PNL, de l’hypnose Éricksonnienne, Elamnienne, humaniste, et plus encore.


La peur du bonheur et de l’amour en rapport aux souhaits de l’âme et au fonctionnement du mental.


Trouver le positif (constructive) dans chaque situation, car tout ce qui a lieu, arrive pour une bonne raison et en restant dans la pensée constructive (encore plus efficace que la pensée positive) on s’en rends compte tôt au tard.
Visite imprévue de la cathédrale de Notre-Dame de Reims.
Gratitude à la vie pour ses surprises.

Dans cette vidéo je vous parle de la peur. J’aimerais vous aider à l’accepter, bien vivre avec et l’affronter afin que vous puissiez développer votre courage.